Retour aux Articles

La gestion des opportunités selon Ralik

15 décembre 2020 Nouvelles
Véronique Bergeron 5 minutes

Lorsqu’il est question du développement d’une entreprise, l’aspect de la croissance est souvent sous-entendu. Toute opportunité offerte est-elle bonne à prendre? Est-ce que toutes les opportunités mènent réellement à la croissance d’une entreprise? Nous avons rencontré Ali Mustafa, président-directeur général chez Ralik, qui nous parle de l’art de la gestion des opportunités.

Toujours prêts

Au début de leur aventure entrepreneuriale en 1997, les frères Mustafa à la tête de Ralik, pensaient déjà à la croissance de leur entreprise. Ali Mustafa nous confie : « On était toujours prêts, on disait oui à tout! » De son propre aveu, cette pratique n’a pas toujours été bénéfique pour leur entreprise. Ali Mustafa nous explique qu’à leurs débuts en affaires, les frères Mustafa acceptaient certaines opportunités dans le but de mieux servir leurs clients. Ils acceptaient donc d’ajouter certains produits à leur inventaire ou d’accommoder un nouveau fournisseur, mais le temps et l’énergie qu’ils investissaient parfois dans ces nouvelles opportunités n’en valait pas la chandelle et détournait leur attention et leurs efforts de leur mission et objectif premier. La direction de Ralik a donc redéfini et clarifié sa raison d’être et sa mission avec le temps, pour s’assurer de prendre des décisions en ce sens quant aux opportunités qui leur étaient offertes.

Toute opportunité n’est pas bonne à prendre

Les opportunités offertes sont des éléments qu’il ne faut pas négliger et que les entrepreneurs doivent prendre le temps d’évaluer. « C’est bien beau la croissance et ne jamais vouloir laisser passer d’opportunité, mais si ça éloigne de la vision initiale ou de la raison d’être d’une entreprise, ça ne sert personne. » Selon Ali, il faut apprendre à dire non ou encore à dire oui, en s’assurant de bien pouvoir faire les choses, en respectant la mission de l’entreprise ainsi que le bien-être des employés. « C’est drôle à dire, mais parfois, les meilleures acquisitions sont celles qu’on est capables de refuser » nous partage Ali.

Crise sanitaire

Avec la COVID-19, les demandes ont explosées pour Ralik qui se spécialise dans la distribution d’un large éventail de produits d’entretien, d’emballage, d’expédition et de sécurité. Les demandes pour des produits qui, dans le passé ne se vendaient pas beaucoup, se sont multipliées. Certains fournisseurs y ont vu une opportunité de vendre les produits à coût beaucoup plus élevé qu’à l’habitude, mais Ralik qui a toujours comme mission première de bien servir sa clientèle, a pris le temps d’évaluer la situation et la gestion de risque associé à de tels achats.

Ali nous explique : « Plusieurs ce sont improvisés spécialistes des produits sanitaires dans les derniers mois. De notre côté, nous avons reçu plusieurs demandes de nouveaux clients, des opportunités de vendre de nouveaux produits ou de représenter de nouveaux fournisseurs. Nous avons pris le temps d’évaluer ces offres et nous avons choisi de nous concentrer sur les éléments dans lesquels on voulait être bons. Nous avons choisi d’être prudents et d’accepter des opportunités qui nous permettaient de maintenir la qualité de service et de produits que l’on veut offrir à nos clients. » C’est de cette façon qu’en se concentrant sur sa mission et en acceptant uniquement les offres alignées avec celle-ci, que Ralik a su protéger son inventaire durant la crise sanitaire pour assurer un service de qualité à sa clientèle actuelle.

Collaboration et loyauté

Pour Ralik, la recette du succès réside dans un travail de collaboration avec ses employés, ses fournisseurs ainsi que ses clients. Un défi de taille comme la COVID-19 leur a permis de se serrer davantage les coudes et d’en sortir plus forts. Ali partage : « Je suis tellement fier de notre équipe! Tout au long de la crise, nous avons été fidèles à nos clients et nos fournisseurs de toujours. Nous n’avons pas succombé à la tentation d’accepter des opportunités qui pouvaient sembler alléchantes, mais qui, en bout de ligne n’étaient qu’éphémères. C’est dans des situations de crise que tu es en mesure de voir la vraie couleur des gens et nous sommes fiers que nos employés, nos clients et nos fournisseurs aient vu que nous sommes une équipe fiable. »

Acquisitions & culture d’entreprise

Chez Ralik, la culture d’entreprise est très forte. C’est une entreprise familiale qui véhicule des valeurs en ce sens. Ralik valorise le travail et les efforts investis par ses employés et sait les reconnaître. Les dirigeants ont à cœur le bien-être de leurs employés et savent que pour que les troupes soient motivées et performantes, elles doivent travailler dans un environnement sain où il y a de la clarté et de la transparence. Ali Mustafa nous explique qu’une citation en anglais résonne particulièrement bien à ses oreilles : « Culture eats strategy for breakfast. Si tu cultives le bien-être de ton équipe, tes bases seront solides et ensemble, vous pourrez accomplir de grandes choses. Une culture d’entreprise forte vaut toutes les stratégies du monde. »

Au fil du temps, plusieurs opportunités d’acquisitions se sont aussi présentées aux frères Mustafa. Ali explique que dans le cas des acquisitions une chose qui est parfois sous-estimée est la culture d’entreprise. « Parfois l’occasion peut sembler belle, mais si la culture de l’entreprise à acquérir est diamétralement opposée ce n’est pas optimal. Tout comme les opportunités, les acquisitions doivent être réfléchies au-delà des chiffres. Il faut qu’il y ait un bon fit. »

Vision et sagesse

Le temps et l’expérience ont appris aux frère Mustafa à analyser sous plusieurs aspects une opportunité avant de l’accepter. Un comité stratégique a même été instauré au sein de Ralik afin d’impliquer les membres de leur équipe pour peser le pour et le contre ainsi que pour évaluer la gestion des risques associés aux opportunités qui leur sont présentées. Leurs décisions sont moins impulsives qu’à leur début et leur ligne directrice demeure qu’une opportunité doit s’imbriquer dans un plan à long terme réfléchit et aligné avec la mission de leur entreprise. L’entrepreneuriat c’est prendre des risques, il faut toutefois que ces risques soient calculés et réfléchit. C’est ce qui fait la différence entre une croissance d’entreprise rentable et une croissance à tout prix.

 C’est bien beau la croissance, il ne faut toutefois pas s’éloigner de notre vision initiale, de notre raison d’être. 

Ali Mustafa

×